• Cambodge 1993. Les Kmers rouges.

    Voyage au Cambodge en 1993. (10/10)

    Les Kmers rouges

    Comment citer le Cambodge sans rappeler les souffrances du peuple cambodgien. C'est pourquoi je termine cette série par les Kmers-rouges.

    Pendant la guerre du Viêt-Nam , le Cambodge , y compris Phnom Penh fut utilisé comme base par l'armée Viêt cong , et des milliers de réfugiés de tout le pays envahirent la ville pour fuir les combats entre les troupes gouvernementales, les vietcongs , les troupes du sud Viêt Nam et leurs alliés et les Khmers rouges. LINK

    En 1975, l a population atteint deux millions. La ville tomba sous la coupe des Khmers rouges du Kampuchea démocratique LINK  le 17 avril , le jour de la nouvelle année cambodgienne, et fut évacuée de force ; ses résidents devant partir travailler sur des fermes rurales en tant que nouveaux citoyens ou nouveau peuple   ("procheachun thmey"), ainsi désignés parce que considérés comme nouveaux arrivants par rapport à ceux qui habitaient déjà la campagne.

    En une journée, la ville fut vidée de la quasi-totalité de ses 2 millions d'habitants, et laissée à l'abandon.

    L'école Tuol Svay Prey fut prise par les forces de Pol Pot LINK et transformée en prison et en centre de torture S-21.

    C'est désormais le musée Tuol Sleng LINK qui avec Choeung Ek (1),  quinze kilomètres plus loin, est un mémorial à ceux qui périrent du fait de ce régime.

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    Ancienne Ecole Tuol Svay Prev devenue une prison puis le Musée Tuol Sleng

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    Voyage au Cambodge en 1993. Les Kmers rouges.

    L'horreur et la folie des hommes

    (1) - Choeung Ek Notre guide nous a conduit à Choeung Ek. 

    Je n'ai pas installé les photos.

    Ceux qui ont programmé ces massacres sont-ils des hommes ?

     


     

    BILAN DES PERTES CAUSEES PAR LE REGIME

      DE POL POT AU KAMPUCHEA

    du 17 avril 1975 au 7 janvier 1979

     

    3.314.768 Tués et disparus

    141.868 Invalides

    200.000 Orphelins

     

    635.522 Maisons détruites parmi lesquelles

    5.857 Ecoles

    796 Hopitaux - Infirmeries - Laboratoires

     

    1968 Pagodes Bouddhiques détruites

    144 Mosquées Islam

     

    1.507.416 Bétail tués

     

    Toute l'infrastructure industrielle détruite dont

    plus de 100 usines d'Etat et mixtes

    3.700 unités de production artisanale

      ***

    Chronologie

         17 avril 1975 - Les Khmers rouges prennent le pouvoir à Phnom Penh. Ils instaurent la République démocratique du Kampuchea. Les villes, symboles de la « décadence occidentale », doivent être évacuées. La majorité de la population est employée aux travaux des champs et rizières.

      Décembre 1978 - Des Cambodgiens hostiles au régime créent le Front uni national pour le salut du Kampuchea (Funsk), sous influence vietnamienne.

       7 janvier 1979 - Le régime des Khmers rouges est renversé par l’armée vietnamienne, qui reste dix ans sur place. Le Funsk arrive au pouvoir. Les Khmers prennent le maquis. La guerre civile se poursuit entre les Khmers rouges et le gouvernement, jusqu’au cessez-le-feu obtenu par l’ONU en 1991.

      25 juillet 1997 - Pol Pot est arrêté puis condamné par un tribunal khmer rouge. Assigné à résidence, il meurt l’année suivante d’une crise cardiaque.

      29 avril 2000 - L’ONU vote une résolution pour la création d’un tribunal international pour juger les anciens responsables khmers rouges.

     

    Sources La Croix.

     

     

     

     

    « Paris. Place des Vosges.La Tour Montparnasse vue du Jardin du Luxembourg. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 01:19

    Une des pires horreurs commises par l'humanité, qui en a fait bien d'autres...
    Bonne nuit Michel

    2
    robert
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 01:24

    Je l ai visite, ca fait froid dans le dos


     


     

    3
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 05:01

    Terrifiant. 

    4
    JPSIAM
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 07:16

    La folie des hommes!...

    5
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 19:43

    la folie des hommes comme tu dis. POUAH !

    6
    Lundi 15 Septembre 2014 à 11:35

    Merci pour vos commentaires.

    Didier 85 / Martyrisé, tué par ses frères... Le comble de l'horreur.

    Robert / Je suis sorti de cette école/prison dans l'impossibilité de parler.

    Loqmenjp /  C'est le mot.

    JPSIAM /  Il semblerait que d'autres prennent le relais actuellement...

    Les cafards /  J'ai comme l'impression que notre époque régresse...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :